Perdre la tête

La Bleue

Bertrand Leclair

Perdre la tête

epub : 9782715245181

roman
24-08-2017
- ISBN : 978-2-7152-4517-4
- 256 pages
- 19,50 €

» Zoom    

Présentation

    Rome, hôpital San Camillo Forlanini, printemps 2015. Cloué jambe en l’air sur un lit médicalisé, celui qui prétend s’appeler Wallace tente de comprendre : l’amour lui aurait-il tourné la tête au risque de la perdre, littéralement ? Il revoit Giulia, sa maîtresse, tâchant de le rappeler à l’ordre de l’amour dans la lumière trop vive de la via Appia Antica avant d’extirper de son sac un petit révolver, qu’il a d’abord pris pour un jouet, en vérité, ou « une sorte d’accessoire de théâtre, un briquet de salon, peut-être, un bijou nacré, élégant, forcément élégant aux yeux de Wallace, comme tout ce que touche Giulia, tout ce qu’elle porte, tout ce qu’elle respire, Giulia...»

    Quel rapport avec les fantasmes délirants que la jeune femme prête à son mari paraplégique ? Avec les nouvelles mafias romaines qui détournent l’aide aux réfugiés? Et avec la Chine, grands dieux ? Quel rapport Wallace entretient-il avec la Chine à son insu ?

    Bertrand Leclair nous entraîne dans une histoire haletante, toute en rebondissements multiples, digressions, faux semblants et chausse-trappes. Le vrai et le faux se mêlent pour donner un roman jubilatoire et enlevé qui mélange les genres et ressemble à l’Italie, dans toute sa diversité : drôle, romantique, tendre et burlesque à la fois.

    Bertrand Leclair est l’auteur de pièces de théâtre, d’essais et de romans. Il a notamment publié L’invraisemblable histoire de Georges Pessant, Malentendus, La Villa du jouir et Par la ville, hostile.

logo+feuilletage+copie.jpg

Agenda

20 septembre 2017

Librairie Le Divan, 15e

19 heures : rencontre avec Bertrand Leclair.
Librairie Le Divan: 203 rue de la Convention 75015 Paris - 01 53 68 90 68

07 octobre 2017

Fete du Livre de Saint-Etienne

Bertrand Leclair est invité à la Fête du Livre de Saint-Etienne, le 7 et 8 octobre :

Samedi 7 : débat à 14h30 à l'Hôtel de Ville, "Précis de mécanique amoureuse"

http://www.lire-a-saint-etienne.org/Fete_livre.shtml#

18 novembre 2017

Fete du livre du Var - Toulon

Samedi après-midi. Le pouvoir de la fiction. Rencontre avec Julia Deck et Sigolène Vinson.

Revue de presse

09 juin 2017 Livres Hebdo
"Truculent soliloque du narrateur écrivain dans le néant de sens d'un rêve érotique qui a tourné au cauchemar."Sean James Rose

23 août 2017 La bibliothèque de Delphine-Olympe
http://delphine-olympe.blogspot.fr/2017/08/perdre-la-tete_23.html

30 août 2017 En attendant Nadeau
https://www.en-attendant-nadeau.fr/2017/08/29/perdre-tete-leclair/

31 août 2017 La Vie
"Ce roman se lit d'un seul trait, voilà sa force."Victorine de Oliveira

01 septembre 2017 Le Francais dans le monde
"Bertrand Leclair s'amuse à entraîner le lecteur sur des fausses pistes avec un esprit plutôt joueur."Sophie Patois

29 août 2017 Notes Bibliographiques
"Le portrait d'un homme torturé et incertain, en quête d'une identité."

08 septembre 2017 D-Fiction (site)
https://d-fiction.fr/2017/09/roman-non-methode/

14 septembre 2017 Les Lettres francaises
"Le vertige chinois de Wallace"Didier Pinaud

14 septembre 2017 Politis
"Bertrand Leclair insuffle à une histoire de trahison amoureuse un rire touchant et grotesque."Christophe Kantcheff 

29 septembre 2017 Le Monde des livres
"Bertrand Leclair greffe un roman aux allures de thriller sur un texte prodondément littéraire : opération réussie." Raphaëlle Leyris

01 octobre 2017 La Quinzaine littéraire
"Le grand plaisir qu'on prend à lire ce roman tient à son style, à son humour noir délicieux et à ses phrases pleines de circonvolutions redoutablement digressives." Ella Balaert

22 septembre 2017 L'Obs
"LE CHOIX DE L'OBS. Jamais Bertrand Leclair n'a poussé si loin les limites de l'imagination ni mieux décrit le pouvoir démoniaque de la littérature." Jérôme Garcin

01 octobre 2017 Artpress
"Il y a du Borges dans cette histoire aux sentiers qui bifurquent un climat de dérive mentale à l'enseigne de Poe ou de La Vie est un songe de Calderón." Véronique Bergen

06 octobre 2017 Elle
"Un grand roman contemporain." Sandra Basch

21 octobre 2017 Libération
"Tempête sous un crâne. Un amour envoûtant et de gros soupçons." Alexandra Schwartzbrod

Du même auteur

 
La main du scribe


Par la ville, hostile


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Prix

CHRISTOPHE HONORE sur la liste du prix MEDICIS et du prix DECEMBRE